lundi 7 janvier 2019

Adieu 2018, bonjour 2019 !

Mais... serait-ce un blog qui ressuscite d'entre les limbes d'Internet ?





Incredible. On ne l'attendait plus, et pourtant, il est bien là... ^^
Et je commence par vous souhaiter une BONNE ANNEE et par m'excuser pour mon silence ici en 2018 : ce n'étaient pas les idées d'articles qui manquaient, mais je n'ai pas réussi à trouver le temps de les rédiger. En fait, je n'ai pas réussi à trouver le temps de faire grand-chose, comme vous allez vite vous en rendre compte dans ce bilan. 
Mais qu'à cela ne tienne. 2019 est là et j'ai bien l'intention de retrouver du temps pour vous !

Alors, au final, qu'est-ce que j'ai fait en 2018 ?

Côté écriture

- J'ai publié Erreur 404, et ça, c'était carrément trop chouette. Ce roman est un OVNI, je n'étais pas très sûre que vous me suivriez dans mon délire... et pourtant, vous êtes là, encore et toujours ! 
Merci pour ça. Merci de me permettre de briser quelques habitudes quand ça me chante, parce que c'est ce qui me plaît dans l'écriture. Ce défi de faire autre chose, de sortir de ma zone de confort, de vous sortir de la vôtre, encore et toujours, sans diminuer le plaisir de lecture (au contraire, même). C'est ce qui me stimule et que je vais continuer à cultiver. Alors, merci, vraiment.





- J'ai fini d'écrire et de corriger #TousDebout avec Cindy (Van Wilder, mon amie de coeur et de plume, pour les nouveaux venus), et ça aussi c'était un sacré challenge. J'ai toujours dit que je ne pourrais jamais écrire à deux, jusqu'à ce que je le fasse avec Cindy. Et bon sang je ne regrette pas d'avoir essayé. Ecrire à deux, c'est sortir de ses schémas narratifs inconscients, comprendre comment l'autre fonctionne, et comprendre mieux comment on fonctionne soi-même. C'est aller plus loin, bien plus loin qu'on ne l'aurait été en restant dans son coin. C'est oser ce qu'on n'aurait pas osé sans la présence de l'autre à nos côtés.

- J'ai écrit un roman 12 ans et +. Nom de code : Tous pour un. C'est un court roman épistolaire à la mode des nouvelles technologies : FB, Twitter, Snapchat, What's app, les t'chats, les forums, les mails, les SMS... tous les supports écrits connectés y passent, pourvu que ça puisse aider mes trois pré-ados solitaires à communiquer.
Il est actuellement en soumission chez différents éditeurs ; plus de news dès que j'en aurai. Croisez les doigts !

- J'ai tout juste commencé une nouveau YA. De l'anticipation, mais pas de jeu vidéo cette fois : on va parler médias, publicité et temps de cerveau disponible.

Et en fait, moi qui avais l'impression de ne quasiment pas avoir écrit, je me rends compte que ce n'est pas si mal !  Les six premiers mois de l'année, je n'ai quasiment pas touché le clavier, mais je me suis un peu rattrapée à la fin de l'été. Cette pause m'a fait du bien autant qu'elle m'a frustrée. J'ai l'impression d'être arrivée au bout d'un cycle d'écriture, d'avoir besoin de me chercher pour en commencer un nouveau, pour continuer à me renouveler. J'ai des idées, des envies, et je tâtonne un peu pour y mettre de l'ordre. J'ai envie d'aller plus loin que ce que j'ai déjà fait, comme si j'avais besoin de franchir une étape dans mon écriture.
Ça va être mon défi 2019 : maintenant que j'ai bouclé tout ce qui était en cours, il est temps de me relancer franchement pour aller de l'avant.


Côté boulot

En 2018, j'ai beaucoup travaillé, sur des projets très variés, et c'était génial. Je travaille notamment pour les éditions Eyrolles, avec qui je bosse vraiment le fond des romans (des romans de fiction/développement personnel), ce qui est à la fois un enjeu de taille et un réel plaisir.




Beaucoup de manuscrits lus (et acceptés !) pour Scrineo également : il y a plein de sorties prévues l'an prochain, pour mon plus grand bonheur... J'ai un peu mieux réussi à gérer mon rythme de lecture puisque j'ai réussi à lire quelques romans pour moi (truc de fouuu !), sans être trop à la traîne. J'espère continuer sur cette lancée !




Si le premier semestre a été plus que chargé de ce point de vue-là, la fin de l'année est en revanche plus calme, ce qui me permet à la fois de souffler et de recommencer à prospecter. J'aimerais diversifier mon activité, découvrir de nouveaux projets et de nouveaux éditeurs, pour maintenir mon activité malgré les diminutions de production éditoriale.
2019 va donc sûrement voir des évolutions, que j'espère positives : après deux années de course folle, je m'arrête tout à coup et prends le temps de me demander où j'ai envie d'aller. La trentaine qui approche, sûrement ! :)

Côté perso

L'an dernier, j'écrivais : "En 2018, c'est la vie perso qui va passer en priorité, au moins pour ce premier semestre (et le 2e sera probablement employé à rattraper le retard pris sur le reste au 1er semestre et à dormir). "
Eh bien, je ne me suis pas trompée :) 
Le premier semestre a été quelque peu envahi par cette petite bête appelée "mariage" qui a fini par occuper toutes mes pensées jusqu'au jour J. Et bon sang que c'était bien ! Une journée pleine d'amour, de tendresse, une invitation au voyage en compagnie de nos proches... Je ne regrette pas une seconde le temps que je lui ai consacré. Même si je suis aussi contente que ce soit terminé, pour pouvoir reprendre mes autres projets ^^

Crédit photo : Nicolas Elsen


Après le mariage, il y a eu les travaux, et après les travaux, les vacances. Si bien qu'on est arrivés à la fin de 2018 sans que j'aie eu le temps de comprendre ce qui se passait !
En 2019, j'espère retrouver un rythme perso plus calme, et profiter de ce bonheur qu'on a construit en 2018. Et puis, il paraît qu'on a un voyage de noces à préparer... :)

En conclusion ? Une année 2018 qui a filé à toute allure, pleine de moments forts inoubliables, et qui me laisse l'impression de me trouver à la croisée des chemins. J'ai accompli mes objectifs, je suis là où je voulais être. Et maintenant ? Comment je vais faire grandir mon écriture ? Vers où vais-je diriger mon activité professionnelle ? Comment vais-je concilier ma nouvelle vie de famille et cet avenir qui n'attend que moi ? Ils sont là, mes enjeux de 2019, mes objectifs pour cette année : trouver mon rythme, me renouveler, cesser de courir et marcher vers la direction que j'aurai choisie. Je sais, c'est assez vague comme objectif, mais après tout, ça fait partie du deal : me laisser porter pour être capable de saisir (ou d'aller chercher !) de nouvelles opportunités. Ah, et j'ai la ferme intention de reprendre ce blog en main, aussi. Vous être prévenus.

2019 : here I come !

5 commentaires:

  1. C'est aller plus loin, bien plus loin qu'on ne l'aurait été en restant dans son coin. C'est oser ce qu'on n'aurait pas osé sans la présence de l'autre à nos côtés.
    >>> Awwwww <3 Choute.

    RépondreSupprimer
  2. Il me tarde de lire votre texte à quatre mains :-) Plein de bonheur pour cette nouvelle année, qui, je n'en doute pas sera aussi intense que la précédente :-) Merci pour ce joli post !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Agnès,
    Tout sourit aux audacieux et de l'audace tu n'en manque pas
    une nouvelle année brillante t'attend
    Je te souhaite une excellente année littéraire et aussi personnel
    Soit la bienvenue
    Ayse

    RépondreSupprimer