lundi 26 mai 2014

Imaginales 2014 - le compte-rendu

Ce matin, j'émerge avec difficulté, encore tout éblouie par les Imaginales 2014, mes premières en tant qu'auteur, de l'autre côté de la table...
C'était formidable, sans conteste mes meilleures ever, et j'espère bien recommencer l'année prochaine (même si, là, tout de suite, j'ai juste envie de dormir pendant une semaine).

Je ne pourrai pas faire un compte-rendu exhaustif tant il s'est passé de choses, mais j'ai quand même envie de partager quelques moments-clés avec vous.

Vendredi
Arrivée à l'heure du déjeuner avec ma chère Ioana, je mange sur le pouce tant je suis pressée d'aller au festival. Je dis bonjour à tout le monde avec plein d'émotions, repère les stands de mes deux éditeurs et récupère au passage mon anthologie de Malpertuis V. Arrivée au stand du Chat Noir, je découvre qu'il y a déjà des gens qui m'attendent pour les dédicaces : ça commence fort !
De quoi m'échauffer le poignet...
Je veux profiter de cette journée un peu plus calme que les autres pour faire mes achats et mes rencontres professionnelles, alors je reste assez peu derrière la table des dédicaces. Pourtant, je signe une dizaine de romans dans la journée, car des lecteurs de La Couleur de l'aube et de De l'autre côté du mur viennent me chercher jusque dans les allées. C'est émouvant, bien sûr, j'expérimente les dédicaces sauvage avec joie !

La journée est très riche en projets et en rencontres, professionnelles ou amicales. Parmi elles, Arthur Ténor, avec qui j'aurai plusieurs discussions passionnantes au cours du weekend ; Carina Rozenfeld, que j'ai déjà croisée mais avec qui je discute plus longuement cette fois ; Jean-Luc Marcastel, toujours aussi accueillant ; Annaïg Houesnard et Violène Jammes, deux collègues formidables et adorables. Je retrouve aussi avec un immense plaisir Emmanuelle Maïa, Samantha Bailly (à qui je prends les Stagiaires), Alice Scarling et son superbe Lacrimosa que j'ai hâte de découvrir, et bien sûr les inséparables Silène Edgar et Paul Beorn, ma très chère Cindy Van Wilder, Anne Rossi, Aurélie Wellenstein, Maëlig Duval...

La journée passe beaucoup trop vite, et je me retrouve avant d'avoir pu dire "ouf" assise devant un couscous aux gambas en excellente compagnie, à raconter plein de bêtises, décrire mes futurs projets et jouer les fangirls auprès de ceux des copains. Que je suis heureuse d'être parmi eux !

Où je joue les fangirls auprès de Yves Grévet (Méto, Nox)
et où j'encourage Cindy et Carina Rozenfeld avec Ioana.
Photo du Boudoir Ecarlate.

Samedi
C'est la journée des émotions. Après une conférence sur les premiers romans et quelques dédicaces sur le stand du Chat Noir, j'enchaîne le pot des éditions Armada, où je retrouve mes collègues auteurs, et celui des éditions Bragelonne, où je retrouve mes collègues éditeurs. Un saut au pique-nique où je discute avec Magali et Rémi du Club Présence d'Esprit sur le genre du Young Adult et les bienfaits du match d'écriture, et bien sûr avec les copines grenouilles de CoCyclics (c'est le retour des dédicaces sauvages), je dévore le magret de Jean-Claude Dunyach, et je vais m'asseoir derrière le stand des éditions du Chat Noir, avec la ferme intention d'y rester tout l'après-midi.
L'ambiance est excellente, j'enchaîne les fous-rire avec mes collègues auteurs Jean Vigne, Marianne Stern, Geoffrey Legrand et Denis Labbé ; ainsi qu'avec les éditeurs Mathieu Guibé et Cécile Guillot, et l'inoubliable correctrice Sandra Boulogne. J'enchaîne aussi les dédicaces, puisque dès le milieu de l'après-midi il ne me reste plus qu'un exemplaire... qui fera l'objet d'un pari avec celui des Montres Enchantées, pour savoir lequel finirait le stock en premier ! Je soudoie Denis Labbé avec une belle dédicace et Jean Vigne qui aura plus de place derrière le stand si je finis mon stock, mais la concurrence est rude !
Enfin, deux minutes avant que je ne doive quitter le stand, je sors mes plus beaux yeux de Chat Potté pour la belle Lilie, et je remporte le match sous les vivats des collègues ! 
Hum, bref : c'était formidable, merci à tous les lecteurs qui sont venus me voir, avec De l'autre côté du mur ou La Couleur de l'aube qui n'est pas en reste bien que je n'aie pas encore beaucoup fréquenté le stand des éditions Armada, faute de pouvoir me dédoubler.

Je rejoins un cercle secret sous un arbre qui se prend pour un saule, et nous trinquons avec émotion à toutes les belles réussites des membres (secrets, donc). Moment de tendresse et de bonheur.

Puis vient l'heure de la remise des prix des Imaginales, que je ne manquerais pour rien au monde. Car cette année, ma très chère amie la rayonnante Cindy Van Wilder remporte le prix du roman jeunesse ! Vivats, petite larme d'émotion, gros câlin, et aussi de brèves mais charmantes discussions avec Charlotte Bousquet et Olivier Peru autour d'une coupe de champagne (encore, je sais, mais il y a tant de choses à fêter !). 
Ensuite, hop, direction le restau CoCyclics, pour serrer Cindy dans mes bras, papoter avec plein de gens (encore !), voir les yeux qui brillent et écouter les rires des amis... du bonheur, que du bonheur :)
La soirée se poursuit tard, au bar à vin où nous rejoint Silène (les orteils en pleine forme !), elle est bien arrosée et remplie de bonne humeur... Que de projets et de bonnes nouvelles à partager !

Le grand moment de la journée... la remise du prix de Cindy !



Dimanche
Dernier jour, déjà. Petit déjeuner tardif en terrasse fort agréable, puis un tour fructeux dans la bulle avec Violène (go go go !) et Silène m'embraque pour un déjeuner avec Cindy, Barbara Bessat-Lessarge, avec qui je suis ravie de discuter un peu plus car nous ne faisons que nous croiser ; Loïc Henry, que je découvre avec plaisir (prix Imaginales Lycéen de cette année pour son roman chez Griffes d'Encre), Marika Gallman, Magali Segura, Stéphane Marsan... et Joe Abercrombie, Christopher Priest et Chloé Neill ! Je suis bien trop fatiguée (et timide) pour leur parler, mais je les écoute avec beaucoup de plaisir. Là aussi, malgré la fatigue, l'ambiance est au rendez-vous !
Je passe l'après-midi sur le stand des éditions Armada en compagnie de Jean Rébillat, Pierre Stolze, Alain Blondelon et Jérôme Baud, pour signer La Couleur de l'aube ; puis, déjà, c'est l'heure de rentrer...
Un tour pour dire au-revoir, quelques heures de train, et je retrouve mon lit (et mon chat) avec bonheur, fourbue mais des étoiles plein les yeux, une grande fierté d'auteure et d'éditrice, des projets plein les mains, des corrections éditoriales à rendre d'urgence et une préquelle de De l'autre côté du mur à écrire.

Merci au Boudoir Ecarlate pour la photo, prise samedi :)


Vivement l'année prochaine !

Mais d'abord : rendez-vous à ma dédicace du 14 juin à l'Antre-Monde :)


3 commentaires:

  1. Eh bien, quelles belles journées pour cette première fois de l'autre côté de la table ! :) Tu sembles avoir eu des discussions passionnantes avec tes collègues auteurs (et éditeurs), ça fait baver d'envie ! Le déjeuner du dimanche est légèrement à se damner, à part ça, tout va bien, héhé. En plus, tu as épuisé ton stock au Chat noir, ton poignet a été d'une redoutable efficacité, bravo !

    Enfin, je suis tellement déçue de ne pas avoir pu papoter avec toi ! En même temps, avec un emploi du temps si rempli, je me demande si je serais arrivée à te mettre le grappin dessus... Bref, je vais essayer de me débrouiller pour être présente le 14 juin, il le faut !

    PS : Et tu étais toute beeeeelle ! Ce corset est splendide et te va à merveille. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flora ! Je suis super désolée de t'avoir manquée, j'espère qu'on aura l'occasion de discuter plus longuement (si tu viens le 14 juin, ce serait génial !). Je t'ai un peu guettée le samedi après-midi mais il y avait tellement de monde que j'en ai manqué la moitié, comme toujours ^^
      Au moins, tu as vu Cindy !

      Merci pour le corset, j'avais la pression après notre discussion, hein ! :)

      Quant au déjeuner du dimanche... j'avoue qu'en voyant qui nous accompagnerait, j'ai commencé à trembler dans mes bottes ^^ C'était fabuleux !

      Des bises, et à très vite j'espère !

      Supprimer
  2. Rohh quel beau CR ! Et j'ai hâte de vous y rejoindre l'an prochain ;-)

    RépondreSupprimer