jeudi 8 novembre 2012

Hoài et le tigre

Je n'ai pas encore eu le temps de vous parler de mon dernier projet, Hoài et le tigre. J'ai rajouté la fiche dans les onglets en haut du blog, mais je n'ai pas encore fait d'article, donc je me rattrape.
Ce projet est né très très vite. Cela faisait longtemps que je voulais écrire une histoire avec un tigre, mais je ne savais vraiment pas de quelle façon. Mon seul critère, c'est que je ne voulais ni un tigre qui parle, ni un tigre humanisé ou magique : je voulais une bête sauvage, une vraie. La conclusion s'est imposée rapidement : j'écrirais dans un univers réaliste.
Par une nuit d'insomnie, j'ai soudain eu l'idée du contexte. Je voulais écrire l'histoire d'un garçon auquel on ne donne pas sa chance mais qui, par sa rencontre avec le tigre, devient à sa façon quelqu'un d'extraordinaire. Moi qui ne fais jamais de syno à l'avance, celui-ci est né tout seul, et il n'a pas bougé d'un poil depuis. En plus, il suit à la lettre la structure lambertienne du récit, mais c'était pas fait exprès ^^
A l'occasion du nano, j'ai commencé à l'écrire. Je voulais aller vite, et j'aimais bien passer mes journées avec Hoài et Anh. Résultat, je l'ai fini hier, et j'ai mis une semaine tout pile pour écrire les 160ksec du projet. De la folie !

Au final, on a un projet très réaliste, encore plus proche du conte que les deux autres puisque le personnage principal est un conteur et que c'est un des éléments essentiels de l'histoire (vous avez remarqué que l'art revient souvent dans mes textes ? ^^). Il y a un peu de magie spirituelle, mais vraiment très minime. On pourrait presque se demander si ce n'est pas l'effet de l'imagination du héros. 
Donc voilà, je vais le relire un coup, l'envoyer à mes primo lectrices préférées si elles le veulent bien, le laisser reposer le temps que je fasse les corrections de DLCDM, et m'y replonger avant de l'envoyer. Celui-ci, on pourra dire que ç'aura été du vite fait !

Dans les autres news, il y a le retour des bêtas sur De l'autre côté du mur. Il est bon, voire très bon, avec bien sûr des points à travailler mais dans l'ensemble, je suis vraiment fière de leur retour, beaucoup plus léger que ce que j'avais eu sur la Couleur (et pourtant, NB a replongé ^^). 
Merci les filles, vous êtes des as <3

Quel pokémon es-tu ? (5)




Acte #22 – Raconte-nous une scène entre tes personnages que tu n'as jamais écrite et dont tu n'as jamais parlé à personne (sérieuse ou non) ! 

Euh... celle où Sibel surmonte son tabou du toucher une fois pour toutes et fait des petites expériences en compagnie d'Aslan ? Ils ont l'air de deux nigauds parce qu'ils n'ont pas la moindre idée de comment ça marche. (Oh, tu as un truc bizarre entre les jambes ! Tiens, c'est drôle, on dirait que... ^^)

Acte #23 – Combien de temps te faut-il pour terminer une histoire, de la planification à l'envoi ou à la mise en ligne ? 

C'est assez variable.
Pour La Couleur, j'ai un an et demi de la première ligne à l'envoi, parce qu'il y a eu le cycle.
Pour DLCDM, Il a mûri un an dans ma tête avant que j'écrive un seul mot, puis je l'ai écrit en deux mois, et j'achèverai les corrections bientôt, ce qui fera environ 5 mois.
Pour Hoài et le tigre (oui, il y en a un nouveau depuis le dernier post !), j'y ai réfléchi deux petites semaines (une nuit en fait où j'ai mis par écrit un vague plan et un pitch, le reste était du temps où le cerveau travaille tout seul), écrit en une semaine, et je ne vais pas attaquer les corrections tout de suite parce que j'en ai d'autres avant, mais ça devrait être rapide, il ne fait que 160ksec.

Acte #24 – Dans quelle mesure arrives-tu à tuer tes personnages si cela sert l'intrigue ? 
Je n'ai pas trop de mal, je suis une sans coeur ! Je tue souvent un proche des personnages principaux pour ajouter un peu de drama :)
Par contre, je ne veux pas tuer mes héros, ça non !
  
Quelle est la mise à mort la plus intéressante que tu aies écrite ?
Euh... Bein... La seule mise à mort c'est celle du père d'Alya dans la Couleur, par un assassin complètement timbré. Un vrai carnage ! Vu à la première personne par l'assassin fou, c'est vrai que c'était intéressant mais pas des plus faciles pour éviter les clichés du "mouahahaha c'est moi le méchant et je suis trop fort !"
Les autres sont des morts moins violentes, mais non moins douloureuses ;)

Acte #25 – Certains de tes personnages ont-ils des animaux familiers ? Parle-nous d'eux. 
J'ai envie de répondre non, parce que le tigre de Hoài n'est pas un animal familier, c'est un félin dangereux qui a vachement la classe et qui se prend d'affection pour le garçon. Pas un gentil gros chat qui répond aux ordres de son maître :)
Il y a aussi le chat de DLCDM, qui appartient à un des personnages secondaires. Tanem, je l'aime bien :)

D'autres personnes les dessinent-elles ? 
Nop, je n'ai pas la chance d'avoir des bons dessinateurs avec du temps libre dans mes contacts :( 

Choisis un de tes personnages et montre-nous l'image de lui que tu préfères ! 
Ah ah, facile ! C'est Anh, le tigre du dernier roman : 


Mais puisque je pense que tout le monde l'a déjà vu, je vais aussi mettre l'idée que je me fais de Sibel :