jeudi 6 septembre 2012

De l'autre côté du mur - extrait


Et voici l'extrait promis, avec un peu de retard ! ;)

Une brusque bouffée d'affection pour mon amie me fait monter les larmes aux yeux. Aslan me regarde bizarrement :
"Euh… tu sais que tu souris et que tu pleures en même temps ? C'est carrément flippant."
Je hoquette une réponse incompréhensible, quand une forme noire attire mon regard. Un petit animal pourvu de quatre pattes et d'une tête, recouvert de poils, se glisse dans l'herbe. Il tourne la tête vers nous, immobile. Seules ses moustaches frémissent. Ses yeux luisent dans l'obscurité, surmontés d'une petite tache blanche au milieu du front.
"Tu as vu ? souffle Aslan.
– Oui. ressemble à une panthère, comme dans Le Livre de la jungle, mais je l'imaginais beaucoup plus grosse, c'est bizarre.
– C'est normal que je ne comprenne rien ?
– Un roman que j'ai lu quand j'étais petite. Il y avait un animal dessiné sur la couverture qui y ressemblait, mais il était presque aussi haut qu'un enfant.
– Euh… arrive souvent, que tes romans deviennent réalité ?
– Chut ! Tu vas la faire fuir !"
La panthère miniature fait un bond en arrière, arrondit le dos –ce qu'elle est drôle, elle est toutes déformée ! –puis reprend une apparence normale. À pas prudents, elle s'approche de nous, et je m'aperçois que le bout de ses pattes aussi est blanc. Dans le livre, elle était toute noire, pourtant.
La panthère émet un drôle de bruit aigu, puis pose sa tête sur le dos de ma main.
Surprise, je sursaute avec un petit cri. La panthère s'éloigne aussitôt de bonds rapides et légers, et disparaît derrière un arbre.
"Attends, reviens !"
Seul le silence me répond.
Aslan me fusille du regard :
"C'est malin, tu lui as fait peur.
– Mais elle était… elle était toute douce, comme une couverture !
– Tu n'en avais jamais vu ?
– Non, et toi ?
– Non plus."
Une lueur d'intelligence brille dans ses yeux. Je sais aussitôt à quoi il pense.
"Tu crois que…
– C'est forcé ! Si ça ne vient pas du monde, ça vient de dehors, non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire