lundi 27 février 2012

Nouvelles du front

Bonjour à tous,

Ce blog risque de tourner au ralenti jusqu'au mois de juillet, car je fais une pause forcée d'écriture pour terminer mon mémoire.

Avant cela, je vous livre les dernières nouvelles :

- La Couleur de l'aube est parti chez les éditeurs depuis environ deux semaines. J'ai eu pour le roman un refus, rapide et détaillé, qui ne me surprend pas.

- Je reprends l'alpha de Macalys pour l'aider à assurer son passage en phase II.

- J'effectue un certain nombre de bêtas off, sur des textes courts et une novella. J'ai un roman qui attend sur mon disque dur que je reçoive ma nouvelle tablette pour le dévorer tout cru :)

- Je recycle quelques nouvelles, celles en lesquelles je crois vraiment. Les autres attendent que le temps tombe du ciel pour être retravaillées.

- Je continue à cogiter le roman qui attend depuis mai dernier que je veuille bien commencer à l'écrire. C'est la première chose que je ferai quand je rendrai enfin mon mémoire - je m'empêche de le commencer avant, sinon je me connais, je prendrai trop de retard. Comme ça, je me familiarise avec mes personnages et mon univers, tout doucement. Même si je n'ai pas l'ombre d'un mot écrit sur papier ^^
Un indice : il s'agira d'un pays ou science et arts seront complètement séparés depuis si longtemps qu'ils auront chacun oublié l'existence de l'autre et se seront développés en autarcie. Sauf...

Vous l'aurez compris, mon projet du moment n'a rien de folichon : il s'agit de boucler mon mémoire avant tout. En attendant, je vous fais d'énormes bises et je vous donne rendez-vous en juillet, sauf imprévu !

dimanche 5 février 2012

La Couleur de l'aube - Cycle terminé

Ça y est, le cycle est terminé.

J'ai envie de revenir sur cette expérience qui m'a énormément apporté.
D'abord, l'alpha, avec le stress de la première lecture, des retours, la peur d'un gros travail de fond.
La phase 2, que du bonheur : j'ai senti mon roman se modeler sous mes doigts grâce aux commentaires des alphas qui m'ont ouvert les yeux sur un certain nombre de défauts narratifs. Le stress que les corrections ne suffisent pas était là, mais je sentais que j'avais compris ce qu'elles m'avaient souligné, et surtout que c'était quelque chose qu'au fond, je savais déjà, sans parvenir à mettre le doigt dessus.
Ensuite, la bêta. La phase a été la plus difficile pour moi, d'abord que je n'avais pas le temps de m'y consacrer autant que je l'aurais voulu et que ça me frustrait énormément, ensuite parce que recevoir des retours de trois bêtas exigeants quasiment tous les deux jours, avec un nombre incroyable de commentaires que je n'avais pas le temps de lire et qui me terrifiait, m'a assommée. J'ai eu vraiment du mal à ouvrir les fichiers.
Enfin la phase 4. Le début a été très dur, j'ai ramé sur le chapitre 1, je me suis aperçue que ça risquait de me prendre beaucoup de temps. Petit à petit, j'ai trouvé ma méthode, je me suis familiarisée avec les commentaires de mes bêtas et je me suis aperçue qu'ils se recoupaient beaucoup. Après, ça a été un vrai bonheur : cette fois, c'est mon style que j'ai ciselé (au sens propre : j'ai perdu 80 000 sec sans couper de scène !), j'ai mieux compris ce qu'est le "show", j'ai vu mes défauts récurrents et les ai compris, de sorte qu'à la fin, j'en corrigeais la plupart de moi-même. En relisant, je trouve que mon style y a vraiment gagné en efficacité et en potentiel émotionnel (important dans une histoire d'amour ^^). Et je pense être capable de m'améliorer toute seule pour les prochains textes, ce qui n'a pas de prix.

Petit bonus, mes deux lectrices-test qui lisent la dernière version du manuscrit. Non seulement elles me rassurent (je n'ai pas laissé de grosse bourde dans la version qui partira chez les éditeurs !), mais elles sont hyper enthousiastes et ça me donne une confiance en moi que je n'imaginais pas. Je suis vraiment heureuse de partager mon roman avec elles <3

Pour finir cet article, quelques chiffres :

La Couleur de l'aube, c'est :

495 737 signes.
88 227 mots.
14 chapitres.
4 parties.

1 an, 4 mois et 5 jours de travail au total.
6 mois et 3 jours de cycle.
1 mois et 23 jours de phase 1 (du 1er août au 23 septembre)
1 mois de phase 2 (du 23 septembre au 23 octobre)
1 mois et 27 jours de phase 3 (du 23 octobre au 19 décembre)
1 mois et 16 jours de phase 4 (du 19 décembre au 5 février)

1 première lectrice et une magnifique rencontre.
5 merveilleux bêtas, exigeants et encourageants, qui m'ont poussée à rendre ce texte le meilleur possible. Et qui m'ont énormément apporté d'un point de vue personnel. Autant de belles rencontres.
2 lectrices-test qui me donnent confiance en moi et me donnent envie de le porter très haut.

Un nombre incroyable de grenouilles adorables qui m'ont supportée et suivie pendant tout ce temps, depuis mes balbutiements dans les papyrus jusqu'à aujourd'hui.


C'est maintenant une nouvelle aventure qui commence : l'obtention de l'estampille, et la chasse aux éditeurs. Sans compter les autres projets que j'ai envie d'écrire.