lundi 5 septembre 2011

La couleur de l'aube - Extrait


Tu pointes le doigt vers le ciel. Il est sombre, d’un bleu presque noir, celui que j’ai aperçu le premier quand on m’a ôté mon bandeau.  Comme le reflet du soleil dans l’eau du bassin, des milliers d’étoiles scintillent dans le ciel, chuchotent entre elles, s’envoyant des signaux lumineux pour communiquer. Est-ce là l’énergie qui ressource Kalya ?
« Qu’y a-t-il ? Je ne vois rien qu’un ciel étoilé, comme on peut en voir chaque fois que la nuit est sans nuage. 
           Non, regarde mieux. Là-haut, un peu plus bas que la lune, à côté d’un groupe d’étoiles qui clignotent très rapidement.
           Il y en a une, isolée…
           N’as-tu pas l’impression qu’elle est un peu plus vive que les autres ?
           Elle a un beau reflet d’argent. Mais elle semble un peu triste. Peut-être n’a-t-elle plus assez d’énergie ? Crois-tu que les étoiles meurent ?
           Je pense plutôt que ce sont des astres très sages, gardiens de la sérénité de la nuit et de la vie des hommes. Ce sont elles qui recueillent nos pensées nocturnes, elles qui entendent les lamentations des amants séparés ou les gémissements du couple qui s’unit. Mais comme les sages, il peut venir un jour où elles disparaîtront, laissant la place à de jeunes étoiles pleines de vie, qui auront tout le temps de recueillir leur savoir. »

2 commentaires:

  1. Un extrait qui pose bien l'un des personnages principaux (si j'ai bien suivi ^^)
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Tu as tout compris ^^

    Merci d'être passée Swald ! <3

    RépondreSupprimer