mardi 22 février 2011

Nouvelles

Sitôt le premier jet fini, je comble mon besoin d'écriture avec la recherche d'AT auxquels répondre. Et oui, je me suis décidée à me frotter à des éditeurs pour voir comment ils réagissent !
Je rajoute donc une page "nouvelles" avec les noms des AT auxquels je veux répondre, que je mettrai à jour quand j'aurai des idées plus précises.

Je vous mets ici la liste des AT qui m'ont intéressée pour le moment :
-  "Ces petites choses" (Mort sûre) - 25 juin
-  Fantastique III (Malpertuis) - 30 juin
- Freaks Corps - Permanent
- Black Mamba - Permanent
Si je peux répondre à ceux-là et avancer (achever ?) les corrections de mon premier jet d'ici la fin de l'année, je serai comblée ;)

dimanche 20 février 2011

La couleur de l'aube - Plan de correction

Bon. Maintenant que le premier jet est achevé, il va falloir s'attaquer au plus gros morceau : les corrections. D'abord seule, puis à l'aide de ma précieuse bêta, je vais traquer les incohérences et les problèmes de fond : voici pour vous le plan de correction que j'ai établi. Je vais créer une page indépendante exprès, pour mettre à jour mes avancées régulièrement sans reposter un message à chaque fois. Je signalerai ici quand je posterai un nouvel extrait ou une avancée majeure. Mais passons au vif du sujet : 


Plan de correction

Etape 1 : Tout relire une fois, assez rapidement, pour avoir une vue globale du récit. Dans le même temps, noter sur un fichier annexe les corrections à effectuer : caractérisation des personnages, intrigues secondaires, scènes à couper ou développer... (Prendre en compte les retours de mon alpha préférée)

Etape 2 : Relire une seconde fois, plus lentement, en effectuant les premières corrections relevées et en rajoutant les autres qui me viennent à l'esprit. En profiter pour compléter ma fiche personnages et royaumes pour traquer les incohérences lors d'une relecture future.
Me concentrer sur : 
- Le début (prendre en compte les bêtas dans les Papyrus)
- La fin
- Les scènes importantes
- La caractérisation de mes personnages (surtout dans les 5 premiers chapitres)

Etape 3 : Relire rapidement pour établir une fiche Calendrier / Déplacement afin de vérifier que tout est cohérent. 

Etape 4 : Traquer les incohérences à l'aide de mes fiches (relecture lente et détaillée).

Etape 5 : Relire encore une fois en notant toutes les questions ouvertes, et en les barrant une fois qu'elles sont fermées, pour ne pas laisser de question en suspens. Le livre doit se suffire à lui-même.

Etape 6 : Tout relire une fois de plus, en corrigeant le plus de coquilles possible et en se concentrant sur le fond, pour vérifier que tout le travail accompli est cohérent. Cette étape doit être assez rapide ; sinon, on reprend les étapes nécessaires et on recommence.

Etape 7 : Faire la guerre aux coquilles et fautes de syntaxes, répétitions et autres à coup d'Antidote et de changement de police de caractère.

Etape 8 : Tout imprimer et faire une dernière relecture.

Etape 9 : Soumettre à Cocyclics et croiser les doigts avant de tout recommencer avec des avis extérieurs ^^

Bon, bein je crois que j'ai du pain sur la planche... Mais avant, je m'accorde une ou deux semaines pour lire et avancer des projets annexes (les cours notamment). Pfiou !

samedi 19 février 2011

Qui es-tu, Ealeth ?

-Le principal trait de mon caractère
Alyae me dit tout le temps que je suis discret, un peu renfermé. Il faut dire que j'ai dû me cacher pendant toute mon enfance, ça n'aide pas beaucoup à aller vers les autres... Il n'y a qu'avec elle que c'est facile, je ne sais pas pourquoi !

-La qualité que je préfère chez un homme
Je ne sais pas trop, j'ai toujours été entouré de femmes, au château, et avec Alyae... Il y a bien Vayathen et Pepyl que j'ai récemment rencontrés, mais ils sont si différents l'un de l'autre ! J'ai apprécié que Vayathen soit compréhensif et présent pour moi quand j'en avais besoin.

-La qualité que je préfère chez une femme
La douceur et l'innocence qui se dégagent d'Alyae sont tout ce qui me raccroche à la vie...

-Ce que j'apprécie le plus chez mes amis.
Ah, les amis. C'est difficile d'en avoir et de leur faire confiance. En fait, c'est Alyae qui m'a permis de faire confiance aux nomades, sinon, nous ne serions sans doute jamais devenus amis. J'ai apprécié les moments à discuter autour d'une bière, à rire ensemble en nous moquant du tavernier grincheux. C'était simple, et chaleureux.

-Mon principal défaut
Je ne dois en dire qu'un seul ? Il y en a tellement... Je me demande bien comment Alyae a pu choisir un domestique tel que moi ! Mais s'il faut choisir, je dirais que je doute trop. De moi, des autres, de tout le monde en fait, sauf d'Alyae. Enfin, la plupart du temps.

-Mon occupation préférée
Regarder Alyae dormir, ou en train de jouer dans son jardin. Elle a l'air si innocente, si amoureuse de la vie que ça me donne du baume au coeur !

-Mon rêve de bonheur
Faire celui d'Alyae, bien sûr. C'est tout ce à quoi j'aspire.

-Quel serait mon plus grand malheur
Qu'Alyae me trahisse, ou cesse de m'aimer. En fait, c'est déjà arrivé. J'ai préféré mourir plutôt que tu supporter la douleur. Heureusement, ce n'était qu'un stratagème pour sauver Perthal, la ville de la haine...

-Ce que je voudrais être
Un petit bouton d'or, pour me glisser dans les cheveux d'Alyae et la rendre plus belle encore. Je serais toujours avec elle, et je pourrai l'aimer sans souffrir.

-Le pays où je désirerais vivre
N'importe où, tant qu'Alyae est à mes côtés. Oui, je sais, je me répète, mais je n'y peux rien, je me sens tellement bien quand elle me serre dans ses bras !

-La couleur que je préfère
Le rouge, celui des roses du jardin d'Alyae et de ses petites joues quand elle a froid, ou que je lui fais un compliment.

-La fleur que j'aime
La rose, elle est noble, pure et belle. Et le bouton d'or bien sûr. Vous savez pourquoi...

-L'oiseau que je préfère
Je ne sais pas trop, je ne connais pas bien les oiseaux. J'aime ceux qui ont un joli chant parce qu'ils font sourire Alyae.

-Ce que je déteste par-dessus tout
Les nobles pourris qui ne prennent même pas la peine de savoir si on est bien, est nous condamnent juste parce qu'on est un bâtard. J'ai bien failli mourir plusieurs fois à cause de ces satanés... !

-Le don de la nature que je voudrais avoir
J'aimerais être gracieux pour bien me tenir en société, et ne pas faire honte à Alyae.

-Comment j'aimerais mourir
Peu importe, tant qu'Alyae est en sécurité.

-État présent de mon esprit
Oh si vous saviez comme je suis heureux ! Quoi, vous ne le savez pas ? Je vais... Mais vous aurez bien le temps de l'apprendre, tout Kalya est au courant. C'est le plus beau moment de ma vie !

-Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence
Celles d'Alyae. Et pour une seule raison : quand elle est penaude d'avoir fait une maladresse, elle est tellement mignonne que je ne peux pas lui résister !
Pour les autres, par contre, je suis extrêmement rancunier...

-Ma devise
"Misérable est l'amour qui se laisserait mesurer". Quand on est amoureux, on donne tout, ou on n'aime pas !

vendredi 18 février 2011

La couleur de l'aube - Premier jet, fin.

Et voilà. J'ai posé le dernier mot de mon premier jet.
Au total, ce seront donc 608 859 caractères espaces compris, 107 655 mots,  339 pages word (Times New Roman 12 interligne double, marge 2 cm), 2091 paragraphes, 8 266 lignes, 4 mois et 19 jours de travail qui constitueront le premier jet de La couleur de l'aube, qui vient de prendre vie.
J'ai encore beaucoup de corrections de fond et de forme à effectuer, mais globalement et dans l'euphorie de la fin du premier jet, je suis très contente de ce que j'ai commencé. Je pense arranger le début, mieux caractériser mes personnages, peut-être zapper des passages et rajouter des intrigues secondaires, je ne sais pas encore. Bref, je suis encore loin de la fin. Mais j'ai fait le premier pas pour m'en rapprocher.
Et ça (moment solennel), je n'aurais jamais pu le faire sans le soutien de toutes ces merveilleuses grenouilles qui m'ont soutenue.
Donc merci Booz (entre toutes : :heart:), Swald, Pandora, Mouton, Etienne, Odinéaz, Macalys, Siana, Oksana, Fandre, Scipion, pour votre soutien sans relâche, et à toutes les autres qui se sont intéressées à mon projet à un moment ou à un autre. J'aurai encore plus besoin de vous pour les corrections : j'ai fait le plus facile ^^

Je vais pouvoir me mettre à la correction et aux nouvelles. Alors à bientôt pour de nouvelles aventures !

Qui es-tu, Alyae ?

-Le principal trait de mon caractère
Je suis naïve, j'ai tendance à faire confiance à tout le monde... Mais c'est à cause de mon père, qui m'a empêchée de découvrir les réalités de la vie en m'enfermant dans une cage dorée. Je ne peux pas lui en vouloir, le pauvre, il est déchiré par la mort de ma mère...

-La qualité que je préfère chez un homme
Un homme ? Je ne sais pas... Le seul que je connais en dehors de mon père est doux et attentif à mes moindres besoins, c'est peut-être ça qui fait que je me sens bien avec lui ?

-La qualité que je préfère chez une femme
Ma nourrice est très tendre avec moi, et j'aime bien sentir l'attention autour de moi, ça me rassure. Je me sens moins seule. Alors je crois que j'aime surtout la générosité et la tendresse.

-Ce que j'apprécie le plus chez mes amis.
L'amitié est quelque chose de très nouveau pour moi... J'aime par-dessus tout leur confiance en moi, ils ne me jugent pas à chaque fois que je bouge, comme on me jugeait quand je n'étais qu'une Princesse enfermée dans con château.

-Mon principal défaut
Je... Je ne devrais pas dire mon défaut, une Princesse n'a pas le droit de... Mais puisque vous êtes si gentil avec moi, je suppose que je peux vous faire confiance. Je suis très sensible. Trop, je veux dire. La moindre émotion me bouleverse. C'est très difficile à vivre, croyez-moi ! Mais... C'est un secret, hein ?

-Mon occupation préférée
Oh, ça, ce n'est pas un secret. Je passe beaucoup de temps dans mon jardin à regarder les fleurs et les arbres. Depuis que je suis partie, j'ouvre grand les yeux sur les paysages que je découvre. Ce que je préfère, c'est regarder les couleurs. Surtout celles des yeux d'Ealeth.

-Mon rêve de bonheur
Je veux retrouver les couleurs de mon royaume et vivre en paix avec Ealeth... Si seulement les gens pouvaient comprendre combien c'est doux de s'aimer, ils ne s'entretueraient pas comme ça !

-Quel serait mon plus grand malheur
La perte définitive des couleurs, assurément. Quand ça a failli arriver, je... J'ai failli...

-Ce que je voudrais être
J'aimerais bien devenir une étoile, elles m'ont tellement aidée pendant mon voyage que je voudrais aider les autres à mon tour. Et puis elles sont si belles, scintillantes dans le ciel nocturne pour guider les âmes perdues...

-Le pays où je désirerais vivre
Oh, je suis très bien à Kalya ! J'aimerais juste qu'elle retrouve ses couleurs, comme dans cette petite clairière que nous avions découverte : c'était si féérique !

-La couleur que je préfère
Le jaune, comme le soleil et les fleurs du printemps.

-La fleur que j'aime
Je vous ai déjà raconté l'histoire du bouton d'or ? Quand je ne voyais pas, j'ai trouvé un petit bouton d'or dans mes vêtements, et ça m'a rappelé le jaune ; j'en ai retrouvé le sourire pendant toute le journée.. En fait, c'est Ealeth qui me l'avait glissé dans mon linge, mais ça, je ne le savais pas encore. Il trouvait qu'il reflétait la couleur de mes cheveux.

-L'oiseau que je préfère
Le rossignol : son doux chant a accompagné mes journées d'aveuglement en me mettant du baume au coeur.

-Ce que je déteste par-dessus tout
La trahison ! Non mais vraiment, quand on fait confiance à quelqu'un la moindre des choses, c'est de le respecter, non ?

-Le don de la nature que je voudrais avoir
Oh, j'aimerais bien savoir dessiner et peindre. Comme ça, je mettrais des couleurs partout, à ma façon !

-Comment j'aimerais mourir
Je suis encore jeune, je ne pense pas à la mort... J'ai à peine eu le temps de vivre !

-État présent de mon esprit
Je suis assez perturbée, car je viens de retrouver mon père et j'ai l'impression que c'est un étranger pour moi. Apparemment, mon voyage m'a bien changée !

-Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence
Celles qui sont faites par amour, bien sûr. Quand on croit faire le bonheur de quelqu'un, même si on se trompe, ce n'est pas très grave.

-Ma devise
"Sois courageux, rien ne te résistera". Je dois me répéter cette phrase cent fois par jour pour ne pas perdre du terrain. Mais j'y arriverai. Je suis une Princesse après tout, non ?

mardi 15 février 2011

La couleur de l'aube - Plan

En attendant la fin du premier jet (qui approche toujours un peu plus), je vous propose le plan de mon roman, chapitre par chapitre. Les titres ne sont pas très explicites donc je ne pense pas que ça vous spoilera quoi que ce soit, pour ceux qui n'aiment pas ça. 
Tout est, bien sûr, encore sujet à modifications (et je ne suis même pas sûre de garder les titres de chapitres, c'est dire !).

Titre : La couleur de l’aube / Couleur de l’aube (en débat)
  
Prélude – Plongée dans l’obscurité
Partie 1 : La dernière nuit
1.      Le chant du silence
2.      Le silence de la Nuit
3.      L’ange de lumière
Partie 2 : La grisaille de l’aube
4.      La pâleur du soleil
5.      La noirceur du jour
6.      L’Ere du Changement
7.      Le ballet des Cinq
Partie 3 : Les premiers rayons du soleil
8.      Une journée pour vivre
9.      La couleur de l’aube
10.  L’âme de Kalya
11.  Blanc et rouge
12.  La guerre des Cinq
13.  Le vent de l’ombre
14.  L’aube des couleurs
  
Épilogue – Dans la lumière

samedi 12 février 2011

La couleur de l'aube - Premier jet, dernière ligne droite

Mon premier message sur ce blog sera pour le projet de roman commencé le 30 septembre 2010 lors d'une Nuit de l'écriture. Je suis partie d'une feuille blanche, d'une vague idée, d'une envie de deux personnages à la première personne, pour montrer combien leurs points de vue peuvent-être divergents ou identiques, combien parfois, un simple état d'esprit change toute la vision des choses et empêche de bien se comprendre.
Depuis, il a beaucoup avancé. A tel point qu'hier soir, j'ai achevé l'avant-dernier chapitre du premier jet, et qu'il ne me reste plus qu'à conclure tranquillement dans mon dernier chapitre et dans mon épilogue. Ensuite viendront les relectures (nombreuses), les problèmes de fond, les corrections des coquilles, les angoisses des bêtas et des soumissions. Je ne suis qu'à "l'aube" de mon projet. Mais terminer ce premier jet est pour moi une étape importante, je vais laisser mes personnages à leur sort, et je veux faire ça bien. Il m'ont accompagnée pendant ces cinq derniers mois, il n'est pas question de les laisser tomber n'importe comment. 
La prochaine semaine sera donc consacrée à les chouchouter, à me consoler de les quitter en leur offrant une belle fin, heureuse, touchante peut-être. Je ne sais pas encore. Mais une chose est sûre, je ferai attention à eux !

État du projet au 30/09/2010: 0 mots soit 0 sec.  (signes espaces compris)
État du projet au 16/01/2011: 76 300 mots soit 434 000 sec.  
État du projet au 18/01/2011: 80 300 mots soit 455 000 sec.
État du projet au 25/01/2011: 83 000 mots soit 470 000 sec.
État du projet au 01/02/2011: 87 000 mots soit 493 000 sec.
État du projet au 05/02/2011: 89 200 mots soit 505 000 sec.
État du projet au 09/02/2011: 93 000 mots soit 527 000 sec.
État du projet au 11/02/2011: 98 600 mots soit 560 000 sec.
État du projet au 14/02/2011: 101 200 mots soit 572 500 sec.
État du projet au 18/02/2011: 107 655 mots soit 608 859 sec. (FIN)

mercredi 9 février 2011

Qui suis-je ?

Bonjour à tous,

Commençons cette visite par vous souhaiter la bienvenue à tous, auteurs en herbe et autres curieux. Je suis heureuse de vous accueillir dans mes pages, où vous pourrez vivre avec moi l'avancée de mes différents projets d'écriture, romans, nouvelles et autres lubies.
Sur la droite, vous trouverez les liens vers différentes pages (une par projet, et autres textes) ainsi que l'avancée de mes différents projets.

De ma vie personnelle, je ne raconterai rien d'autre que ces quelques lignes : auteur débutante, passionnée par l'écriture, je dois beaucoup aux forums de Mille Saisons et de Cocyclics. Dans ma double vie, j'étudie le monde de l'édition afin d'en faire mon métier, et pratique activement une autre de mes passions, qu'on retrouve régulièrement dans mes lignes : la danse. L'univers des livres et des mots m'entoure en permanence ; je ne vais nulle part sans un livre, je n'habite nulle part sans une bibliothèque. Ce sont peut-être ces mots que j'ai dévorés qui m'ont rendue fleur bleue (ou plutôt rose rouge), ou peut-être ces contes de fée en lesquels je crois encore, à ma manière.
Je terminerai ces quelques lignes par une citation de Don Dellilo, qui m'accompagne chaque jour depuis que je l'ai rencontrée au détour d'une page, d'un cahier, d'un livre, ou que sais-je encore.

Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est prisonnier du temps